Contact

We are looking forward to exchange
with you on business, technical or deployment topics.

Name *

Company's name *

E-mail address *

Phone number *

Message *
Retour aux Actualités

En quoi le guidage des visiteurs et patients permet-il d’optimiser les flux humains dans les hôpitaux ?

Hôpitaux, labyrinthes

Les centres hospitaliers peuvent parfois apparaître comme de vrais labyrinthes pour les patients et les visiteurs : de nombreuses spécialités présentes au même endroit, réparties sur plusieurs étages, avec beaucoup de passage dans les allées, il est facile de se perdre. D’autant plus que pour le personnel soignant, guider les visiteurs et les patients peut devenir une tâche laborieuse et surtout chronophage, car le temps utilisé pour indiquer les directions aux personnes perdues pourrait être davantage employé auprès des malades. Il est donc important de les guider au mieux afin de rendre leur expérience hospitalière plus agréable, mais aussi limiter les risques de retard qui peuvent impacter l’ensemble de l’activité des services.

La signalétique…

Dans nos hôpitaux aujourd’hui, on retrouve de plus en plus de méthodes différentes pour aider les visiteurs à se repérer au sein des établissements, à commencer par des panneaux et des signalétiques. Il est en effet courant de trouver de grands panneaux aux entrées des bâtiments indiquant l’étage – et parfois même l’aile – auquel se trouve chaque spécialité ou les salles de consultations de chaque médecin, mais aussi des pancartes de direction dans les couloirs pour guider. On retrouve également des plans, principalement dans le hall et les lieux stratégiques comme à proximité des ascenseurs et escaliers, qui indiquent les entrées et sorties des bâtiments, l’endroit où l’on se situe pour se repérer dans l’étage, ainsi que les points d’intérêts tels que les accueils et administrations, les cafétérias ou encore les toilettes.

Une bonne signalétique peut transformer les locaux hospitaliers en un écosystème complet accueillant. Au CHR d’Orléans par exemple, les services se trouvent regroupés par « pôles » repérés par des couleurs : les urgences et les blocs opératoires au pôle rouge, la cardiologie et la neurologie au pôle jaune ou encore la pédiatrie au pôle vert. De plus, à chaque pôle se trouve un accueil spécifique pour guider les visiteurs. Ainsi, il suffit dans un premier temps de se rendre dans le pôle (se distinguant par ses murs de la couleur correspondante) accueillant la spécialité recherchée pour ensuite suivre les indications des panneaux ou des hôtesses d’accueil pour se rendre jusqu’à la salle d’attente.

…et ses limites

Cependant, ces signalétiques peuvent ne pas être suffisamment intuitives pour certains, et cela peut créer des problèmes dans les établissements tels qu’un regroupement des visiteurs devant les plans pour trouver leur chemin, rendant la circulation plus difficile et moins fluide. Par ailleurs, avec les afflux de patients causés par la crise de la Covid-19 lors de la première vague, cette méthode n’était pas suffisante pour gérer les flux humains tout en respectant les distanciations sociales recommandées.

Les hôpitaux deviennent connecté grâce au géoguidage

Solutions digitales pour le guidage patient

Nos centres hospitaliers doivent donc se moderniser davantage, par exemple grâce à des applications mobiles avec géoguidage ou des bornes connectées, pour éviter ce genre de phénomène et faciliter la navigation au sein de l’hôpital : nous avons de plus en plus l’habitude d’utiliser les GPS sur nos smartphones, adapter cette technologie pour une application permettant de se guider dans les couloirs des hôpitaux serait une solution pratique pour ne plus se perdre en se rendant à son rendez-vous médical. Il suffirait alors de sélectionner le médecin avec lequel nous avons rendez-vous pour obtenir un itinéraire à travers l’hôpital afin de se rendre jusqu’à sa salle de consultation, peu importe le bâtiment et l’étage auxquels elle se trouve par rapport à notre position initiale. De plus, plusieurs options pourraient être ajoutées pour définir l’itinéraire, comme choisir si nous préférons prendre l’ascenseur ou les escaliers pour se rendre d’un étage à l’autre, ou encore définir automatiquement un parcours adapté pour une personne à mobilité réduite.

Pour le personnel aussi

Le géoguidage est également utile pour le personnel, car pour les intérimaires, les nouveaux employés ou encore les stagiaires, la connaissance des lieux est très limitée lors de leur arrivée. Ils auront donc tendance à se référer aux plans ainsi qu’aux panneaux pour les aider à trouver leur chemin jusqu’à leurs locaux alors que l’utilisation d’une appli mobile avec géoguidage pourrait leur permettre de trouver leur chemin plus facilement et ainsi gagner du temps. La géolocalisation peut également servir pour le suivi des équipements : connaître l’emplacement des salles de stockage de matériel, ou encore celui du matériel circulant dans le service proche de soi, constitue un plus pour le personnel soignant afin d’éviter de perdre du temps à chercher les équipements médicaux.

Le géoguidage est aussi utile pour les intervenants externes : lorsqu’un technicien extérieur se présente à l’hôpital pour effectuer une maintenance sur une machine sous contrat, il suivra également les directions sur l’appli mobile pour se rendre jusqu’au service accueillant l’appareil recherché. Ainsi, plus les directions seront claires et précises, plus vite il pourra intervenir sur le dispositif médical pour le remettre en état de marche.

Ubudu géoguidage solution dans les hopitaux et la santé

Conclusion

Une bonne signalétique au sein d’un centre hospitalier, des méthodes de guidage efficaces ainsi que des outils de géolocalisation pour les patients hospitalisés permet ainsi d’éviter les regroupements de personnes pour consulter les plans, et limite les retards dans les rendez-vous en permettant de se rendre à l’heure aux salles de consultations. Cela permet également dans le cas d’une solution de type RTLS d’assurer un suivi du parcours des patients tout au long de leur hospitalisation.

Contactez-nous pour en savoir plus sur le géoguidage dans les hôpitaux.